Mongolie

Mongolie à la rencontre des descendants de Gengis Khan


Héritière d'un empire millénaire qui connut son apogée sous Gengis Khan et Kubilai Khan aux XIIe et XIIIe siècles, la Mongolie est un pays étrange et fascinant, et rares sont les voyageurs qui en reviennent sans avoir été touchés par l'hospitalité de ses habitants, par les échanges sous les yourtes, par les lumières, par la proximité du ciel et les paysages grandioses.

Vous ne trouvez pas parmi nos offres, notre équipe de spécialistes construiront un voyage à votre mesure

À travers la steppe

Nous vous proposons de fouler les terres infinies en circuit accompagné Mongolie, pays du cheval-roi. Vous partirez à la rencontre des descendants de Gengis Khan et vivrez l’ivresse des steppes.

FAUNE

Le cheptel constitue la partie la plus visible de l’abondante vie animale, et se compose de cinq espèces (les Mongols parlent des Cinq museaux) : chevaux ; moutons et chèvres ; chameaux ; vaches (ou yaks) ; et rennes.

Les  troupeaux se déplacent librement et ne sont ramenés au campement que le soir.  Ils conservent un état de semi-liberté et sont capables de se défendre seuls contre les loups, à l’exception des moutons et des chèvres qui sont parqués les nuits d’hiver près des campements.

Le mammifère le plus répandu en dehors des animaux domestiqués, est sans conteste la marmotte. Des  renards, lapins, écureuils, gerboises et autres blaireaux creusent également la  terre ou le sable.

Les  loups sont présents sur tout le territoire de la Mongolie, et représentent un danger réel pour les animaux. La  possibilité d’en voir en été sont faibles, comme la chance d’apercevoir des espèces menacées : ours brun, ours du Gobi, lynx, cerfs, élans, antilopes Saïga, gazelle à queue noire, ânes et chameaux sauvages, mouflons et autres moutons Argali du Gobi.

Succès des  associations de protection de la nature, le takhi ou cheval de  Przewalski, éteint depuis 40 ans a été réintroduit avec succès à partir d’élevages. Le rarissime léopard des neiges, bien que protégé, reste très recherché pour sa fourrure.

La Mongolie est un paradis pour les amateurs d’oiseaux : vautours, aigles, faucons, milans, pies, grues, corbeaux et alouettes sont accompagnés en été par des compagnies de cygnes, oies, pélicans, hérons et canards. Autour de certains lacs, la présence de mouettes et autres oiseaux de mers est  importante.

FLORE

Les forêts couvrent environ 15% de la superficie du pays. Elles sont composées essentiellement de pins et de bouleaux. Elles abritent également des arbustes à baies et à fruits comme le myrtillier, le groseillier et la potentille.

La  steppe et les prairies couvrent 52% des terres mongoles. Outre les graminées omniprésentes, l’absinthe sauvage est très répandue. Au printemps, les  prairies se couvrent de fleurs innombrables : édelweiss, gentiane, géranium, œillets, delphinium, pois, ancolie, rhododendron, aster et bien d’autres transforment la Mongolie en jardin infini.

Les étendues désertiques (32% de la superficie), sont parsemées de saxauls,  buissons épineux sans feuille à racine très profonde, et d’herbe clairsemée.

Pour les ressortissants français

Pour plus de renseignements, consultez le site du ministère des Affaires étrangères et européennes.