Circuit accompagné Irlande Grand tour d’Irlande

#QLIR1703    Europe  Irlande 

Grace à ce Circuit accompagné Irlande Grand tour d’Irlande offrez-vous une véritable immersion au cœur de l’île verte. Vous découvrirez toutes les facettes de ce bout de terre aux milles contrastes : des vertes prairies du Kerry aux paysages désolés du Burren, de la quiétude de cette nature éternelle à l’ambiance trépidante des pubs, des grands espaces méconnus du Donegal à l’incontournable Connemara… Vous visiterez Dublin et Belfast, si semblables dans l’art de l’hospitalité mais intrinsèquement si différentes. Pendant 11 jours, vous vivrez, vibrerez, respirerez Irlande.

Cette offre vous intéresse ? Contactez-nous !
01 34 59 01 97
Formalités

Pour les ressortissants français, passeport ou carte nationale d'identité en cours de validité.
Autres cas : se renseigner auprès du consulat.

Bon à savoir

LES CHOIX DU SPÉCIALISTE

  • Immersion au cœur de l’île verte avec une découverte de sa nature magique
  • Découverte de la culture irlandaise
  • Découverte de l’histoire des 2 capitales longtemps ennemies

TEMPS FORTS

Histoire & Culture :

Visite de Dublin, capitale de l’Irlande

Visite de Belfast et de la citadelle de Derry, fleurons d’Irlande du Nord

Visite de la distillerie de whiskey Jameson et dégustation

Visite de la brasserie Guinness et dégustation

Visite du musée du Titanic

Visite du fort pré-celtique de Grianan of Aileach

Visite d’un centre de tweed

 

L’Irlande, grandeur Nature :

  • Excursion aux îles d’Aran (Inisheer) en bateau
  • Découverte de la région mythique du Connemara
  • Les grandioses falaises de Slieve League
  • La sauvage péninsule d’Inishowen
  • Découverte de l’anneau de Kerry, paysage célèbre de l’Irlande
  • La mythique chaussée des Géants

 

HOTELS

Hôtels 3* sup ou similaires

J 1: Dublin – Regency

J 2: Belfast – Days Inn Hotel

J 3: Buncrana – Inishowen Gateway

J 4: Donegal – Central Hotel

J 5: Comté de Mayo – McWilliam Park Hotel

J 6: Lisdoonvarna – Hydro Hotel

J 7-8: Tralee – Brandon

J 9-10: Dublin – Regency

Conditions tarifaires
Info Tarifs

Depuis Strasbourg, si la compagnie Lufthansa est utilisée, il s’agira d’un départ depuis la gare SNCF de Strasbourg en autocar puis d’un vol au départ de Francfort

 

Ce prix comprend
  • Le transport aérien France / Belgique / Luxembourg / Suisse – pour Dublin et retour, sur vols réguliers avec ou sans escale
  • Les transferts regroupés aéroport – hôtel – aéroport
  • Le transport terrestre en autocar non privatif selon le programme
  • Le logement en chambre double base hôtels 3* sup centre ou proche centre des localités
  • La pension complète du dîner du 1er jour au petit déjeuner du 11e jour (sauf déjeuner du 10e jour), déjeuners 2 plats avec plats traditionnels et dîners 3 plats avec choix
  • Les petits déjeuners irlandais
  • Thé ou café à tous les repas
  • Le guide accompagnateur francophone pendant toute la durée du circuit
  • Les droits d’entrée sur les sites : site monastique de Monasterboice, musée du Titanic Belfast, grottes de Cushendun, chaussée des Géants, citadelle de Derry et Guildhall, Doagh Famine village,  falaises de Slieve League, site mégalithique de Carrowmore, Foxford Woollen Mills, National Museum of Country Life de Turlough, jardins de Muckross House, distillerie Jameson et dégustation, rocher de Cashel, tour panoramique de Dublin, brasserie Guinness et Trinity College
  • L’excursion en bateau sur l’île Inisheer
  • Les tours panoramiques de Belfast et Dublin, la promenade à pied dans la citadelle de Derry
  • Les excursions selon le programme
  • Les assurances assistance rapatriement et responsabilité civile
  • La garantie APST pour la totalité des fonds déposés
Ce prix ne comprend pas
  • Le supplément chambre individuelle : 395€
  • Les boissons, dépenses personnelles, et toute autre prestation non mentionnée
  • Les assurances voyages : Assurance multirisques (annulation, frais d’interruption de séjour, bagage, assistance rapatriement et responsabilité civile)  Conditions d’assurance
Itinéraire
Jour 1

VOTRE AÉROPORT - DUBLIN

Rendez-vous à l’aéroport et envol pour Dublin pour rejoindre votre Circuit accompagné Irlande Grand tour d’Irlande.

A l’arrivée, accueil par votre guide.

Installation à l’hôtel. Dîner et logement.

Jour 2

DUBLIN - MONASTERBOICE - BELFAST (180km)

Petit déjeuner irlandais.

Route pour Monasterboice, qui possède les plus belles croix celtiques d’Irlande. Promenade sur le site, où se dressait l’un des plus anciens monastères d’Irlande, célèbre pour ses croix monumentales du Xe siècle.

Continuation pour Belfast. La capitale de l’Irlande du Nord est magnifiquement située sur la côte. C’est ici que les grands navires du passé, tel le Titanic, furent construits et lancés. C’est également ici que le célèbre lin irlandais trouve ses lettres de noblesse. Belfast est une ville animée où l’hospitalité est légendaire ; elle est imprégnée d’histoire, comme l’illustre l’architecture de certains des bâtiments du centre-ville tels que l’hôtel de ville (City Hall) sur Donegal Square. Linen Hall Library est la plus ancienne bibliothèque de la ville (1788). Elle possède de très rares écrits, parfois datés du XVIIIe siècle, et réunit à elle seule une collection  inestimable d’ouvrages irlandais (26 000 environ).Belfast est également connue pour ses nombreux festivals et sa variété musicale, allant du folk et de la musique traditionnelle irlandaise au jazz, blues, rock et country.

Tour panoramique de Belfast :

Passage devant le Belfast City Hall, l’un des monuments majeurs de la ville. Il sert de mairie et possède une histoire ainsi qu’une architecture aussi fascinantes qu’incontournables. Situé sur Donegal Square, il s’agit de l’un des sites phares à découvrir absolument, qui sépare par sa seule présence les quartiers commerciaux du centre des affaires de Belfast.

Vue sur Stormont Castle : construit en 1929 dans l’est de Belfast, c’est un lieu symbolique de la réconciliation entre Irlandais du nord, qui accueille en effet depuis 1998 l’assemblée nord-irlandaise ainsi que le cabinet gouvernemental nord-irlandais.

Vous verrez également les demeures d’époque victorienne qui font le charme du vieux Belfast, ainsi que la Queen’s University.

Puis vous découvrirez les fameux Walls. A Belfast, l’histoire de la ville se lit sur ses murs, sur ses gigantesques fresques murales qui témoignent d’un lourd passé opposant les catholiques aux protestants. Dans certains quartiers, vous verrez l’effigie de grands leaders républicains comme Bobby Sands, tandis que d’autres murs arboreront des peintures de l’IRA ou encore de l’UVF, dans l’objectif d’intimider l’adversaire, et galvaniser les membres de chaque camp…

Déjeuner en cours de visite.

Visite du fabuleux musée du Titanic, ouvert pour la commémoration des 100 ans du bateau. Dans ce musée, vous découvrirez le Belfast prospère du début des années 1900, une reconstitution du chantier naval, de l’assemblage du bateau, la vie à bord suivant les étapes de la traversée (Southampton, Cherbourg et Cork, le naufrage, ainsi que les mythes et légendes entourant cette tragédie).

Installation à l’hôtel. Dîner et logement.

Jour 3

COMTE D'ANTRIM - CHAUSSEE DES GEANTS - DERRY - GRIANAN OF AILEACH - BUNCRANA (200km)

Petit déjeuner irlandais.

Départ pour la zone protégée de la côte d’Antrim.

Visite de l’extraordinaire œuvre de la nature qu’est la chaussée des Géants. Cette côte d’Irlande est l’une des plus belles de l’île et la chaussée des Géants, véritable attraction touristique depuis 1740, lui apporte beaucoup. Cette chaussée est longue de 12 km, avec devant elle l’océan et derrière, 6 km de falaises d’environ 90 m de haut. Sous les pieds des visiteurs, 40 000 colonnes de basalte vieilles de 60 millions d’années, démarrant au pied des falaises, finissent par se perdre sous l’océan. Cet étrange paysage est en fait dû à l’éruption d’un volcan, dont la lave en refroidissant a façonné ces colonnes, dont les plus grandes mesurent 12 m. Ces colonnes se sont trouvées « sculptées » de manières différentes, si bien que ce paysage ne manque pas d’attrait avec ses formes et ses dessins variés. Vous pourrez vous amuser à découvrir les « nids d’abeilles », « l’œil du géant », ou « les bottes du géant ».

Continuation sur Derry. Déjeuner en cours de route.

Visite pédestre de la vieille ville fortifiée de Derry. Située au pied de la colline de Holywell, sur les deux rives de l’embouchure de la Foyle, Derry a connu un destin agité, à l’image de l’Irlande du Nord, dont elle est la deuxième ville. En 546, saint Columba lui donne son nom : Dairé Columkille (la chênaie de Columba). Le site reste un centre monastique florissant malgré les incursions vikings. Lors des guerres qui opposent les Stuarts au Parlement, elle prend fait et cause pour ce dernier, repoussant une première attaque en 1649, et résistant héroïquement à un terrible siège de cent cinq jours qui prend fin le 28 juillet 1689. Ce passé ressuscite lorsque l’on visite Derry : les vieux murs sont là, qui tinrent contre les batteries de Jacques II, et la colonne de Walker, ce pasteur protestant qui fut l’âme de la résistance.

Entrée au Guildhall : ce bâtiment de style néogothique abrite l’Hôtel de Ville de Derry. Il est réputé pour ses magnifiques vitraux.

Départ de Derry. En cours de route, visite du fort pré-celtique de Grianan of Aileach. Perché à un peu plus de 240 mètres au-dessus du niveau de la mer, ce mystérieux fort circulaire en pierre repose sur un site vieux de plus de 4 000 ans. La structure actuelle puise ses origines au Ve siècle, et a connu son lot de visiteurs au fil des ans : saint Patrick, les princes d’Aileach, et les Tuatha dé Danann, un peuple pré-celtique royal et mythique. Lorsque le ciel est dégagé, la vue s’étend sur Lough Swilly, l’île de Inch et pas moins de six comtés environnants, ainsi que sur le territoire écossais voisin.

Installation à l’hôtel dans le Donegal. Dîner et logement.

Jour 4

PENINSULE D'INISHOWEN - FALAISES DE SLIEVE LEAGUE - DONEGAL (220km)

Petit déjeuner irlandais.

Départ pour le nord du Donegal et la péninsule d’Inishowen. C’est une région de paysages sauvages, isolés et intacts. Les routes bordées d’herbes traversent les vallées et se frayent un chemin dans les villages de pêcheurs, les prairies en pente douce cèdent la place à des plages de sable fin.

Visite du « Doagh Famine village« , qui retrace l’histoire mouvementée du peuple irlandais de 1840 à 1970, incluant la Grande Famine et les rapports difficiles entre catholiques et protestants jusqu’à ces derniers temps. La visite présente aussi la vie locale dans le dernier quart du XXe siècle et les changements qui s’opérèrent depuis l’entrée de l’Irlande dans la Communauté Européenne. Découverte d’une maison où se réunissaient les Protestants (le « Orange Hall »), du rocher où se tenaient des messes, d’une veillée funèbre irlandaise, d’une représentation de « gens du voyage » irlandais, d’une maison refuge pour les Républicains. À l’issue de la visite, vous prendrez une tasse de thé accompagné de pain irlandais.

Départ pour Ardara, la capitale du célèbre tweed du Donegal.

Déjeuner.

Visite d’un centre qui présente les différentes étapes de la fabrication du tweed, de la tonte au filage. Le tweed en Irlande n’est pas une mince affaire vestimentaire, et on en trouve pour tous les goûts ! Qu’il s’agisse de l’inusable casquette irlandaise, ou de vestes ou manteaux, le tweed s’utilise pour tout, et allie tradition et style contemporain ! Techniquement parlant, le tweed est un tissu en laine particulièrement résistant, revêtant une trame répétitive. Son mode de confection se fait à la main, à partir de fils cardés.

Continuation pour la visite des plus hautes falaises d’Irlande : les falaises grandioses de Slieve League. Formées par l’affaissement du massif de Slieve League dans la mer, ces falaises comptent parmi les plus hautes d’Europe. Entre les remous de l’océan Atlantique et le point culminant des falaises, on atteint ainsi une hauteur vertigineuse de 609 mètres. Elles sont presque deux fois plus hautes que leurs homologues du comté de Clare, les falaises de Moher.

C’est un panorama stupéfiant qui se présente à vous depuis les points d’observation dédiés. Lorsque le ciel est dégagé, la baie de Donegal, Leitrim et le mont Ben Bulben de Sligo sont tous visibles à l’œil nu.  Les mots manquent pour décrire la splendeur, la grandeur et le caractère abrupt des falaises. Avec les oiseaux de mer qui virevoltent au-dessus de votre tête et rien que le bleu de l’océan à perte de vue, vous aurez l’impression d’être au bout du monde.

Route pour Donegal. Installation à l’hôtel, dîner et logement.

Jour 5

CARROWMORE - TURLOUGH - COMTE DE MAYO (230km)

Petit déjeuner irlandais.

Départ pour le comté de Sligo.

Visite du site mégalithique de Carrowmore. Ce dolmen se compose de cinq blocs de granits formant une chambre funéraire à l’abri de l’eau et du soleil. Celui-ci daterait du Néolithique, bien qu’une polémique soutiendrait que le dolmen serait issu du Mésolithique. Mais le site de Carrowmore ne s’arrête pas à la seule présence d’un dolmen : on y dénombre également de nombreux cercles de pierres disposés tout autour du dolmen principal. Vous pourrez admirer les nombreuses tombes formant un cercle d’une vingtaine de mètres de circonférence, au périmètre ponctué de pierres dressées fièrement montant la garde et veillant au repos du défunt.

Déjeuner en cours de route.

Continuation vers le comté de Mayo avec ses rivières à saumons : ce comté se situe à la frontière des comtés de Sligo, Galway, et Roscommon. Il est le troisième plus vaste comté du pays. Il s’étend du lac Corrib et du grand fjord de Killary au sud à la baie de Killala au nord, et de la côte atlantique à l’ouest aux comtés de Sligo et Roscommon à l’est.

Arrivée à Turlough où se trouve le National Museum of Country Life.

Visite de ce musée abrité dans un bâtiment moderne, construit au milieu d’un très beau domaine : Turlough Park. Sur quatre niveaux, il présente la vie rurale en Irlande depuis la Grande Famine jusqu’aux années 50, en la replaçant dans son contexte historique (occupation anglaise, guerre d’indépendance, premiers pas de la République d’Irlande…). Une visite passionnante.

Installation à l’hôtel, dîner et logement.

Jour 6

CONNEMARA - BURREN - LISDOONVARNA (160km)

Petit déjeuner irlandais.

Départ pour une journée dans le célèbre Connemara : c’est une région mythique, qui inspire régulièrement cinéastes, écrivains et chanteurs. Ses innombrables lacs surplombés de pics rocheux et sa lande offrent un tableau grandiose. Dans cette région, les traditions gaéliques y sont encore très présentes. 

Région farouche de montagnes, lacs, torrents, tourbières, d’une grande beauté, ayant peu connu l’occupation anglaise, c’est le plus grand « Gaeltacht » (région où se parle encore le gaëlique) d’Irlande. La magie du Connemara tient en grande partie à ses traditions linguistiques profondément ancrées. Dans cette région, les habitants parlent le gaélique au quotidien.

Le Connemara présente plusieurs visages : celui du littoral particulièrement déchiqueté et présentant des anses profondes où les montagnes viennent s’enfoncer dans la mer, et celui de lintérieur avec un sol de rocailles, landes et tourbières parsemé de lacs et au climat venteux et rude. Le cœur du Connemara est formé des « Twelve Bens » ou « Twelve Pins » (« douze sommets« ) de quartzite résistant drainés par des torrents qui génèrent ces multiples lacs.

Qu’un rayon de soleil se faufile à travers les nuages, et les paysages se parent de multiples couleurs alliant vert, jaune et roux. La nature atteint alors un paroxysme de couleurs. Mais tout le Connemara n’est pas occupé par la lande. Ici et là, on trouve des zones de verdure où paissent les inévitables moutons.

Les vieux murs en pierre, les poneys indigènes et les pubs traditionnels font de la région la quintessence de l’Irlande. Oscar Wilde la surnommait la « beauté sauvage » ; si vous cherchez l’Irlande « authentique », vous savez désormais où la trouver…

Déjeuner en cours de route.

Arrêt photo à l’abbaye de Kylemore : il s’agit d’une abbaye bénédictine fondée en 1920 sur le site du château de Kylemore, dans le comté de Galway, à l’ouest de l’Irlande. 

Route pour Lisdoonvarna. Installation à l’hôtel, dîner et logement.

Jour 7

ILES D'ARAN – BURREN - TRALEE (200km)

Petit déjeuner irlandais.

Excursion aux îles d’Aran / Inisheer

Départ pour Doolin, situé à proximité des falaises de Moher. Traversée en bateau à destination de la plus petite des îles d’Aran, Inisheer, située à 8 km des côtes. Les îles d’Aran sont de grandes dalles de calcaire, bordées de falaises noires et de baies, et présentent une structure géologique identique à celle du Burren. Une multitude de murets de pierre sèche clôturent de minuscules champs à l’herbe rase envahis par d’innombrables variétés de fleurs. Sur cette île, les ânes et les poneys servent de moyens de transport. Vous pourrez découvrir les ruines de l’église St-Gobnet dont l’oratoire médiéval est un exemple de l’architecture irlandaise primitive, l’église St-Cavan, étonnante chapelle du Xe siècle à demi ensablée, qui abrite la tombe de St-Cavan, frère du fondateur de Glendalough, et le château des O’Brien, érigé au Moyen Âge au centre de l’ancien fort Dun Forna. Déjeuner sur l’île. Traversée retour pour Doolin.

En cas de mauvais temps, excursion de remplacement prévue : visite des caves d’Aillwee, d’une fromagerie et dégustation

Découverte de la région de Burren.

« Pas assez d’eau pour noyer un homme, pas assez de bois pour le pendre, pas assez de terre pour l’enterrer » : voici comment Ludlow, bras droit du sinistre Cromwell, a décrit le Burren. Un vaste plateau calcaire au nord du comté de Clare, un désert de pierre, mais surtout un des paysages les plus fascinants d’Irlande ! Le Burren désigne la région dans le nord du comté de Clare, grossièrement située au nord d’une ligne tracée au niveau de Doolin, jusqu’à la baie de Galway. Le milieu humide et abrité que constituent ces fissures a permis l’éclosion d’une flore exceptionnellement riche.

Poursuite en direction du nord du Kerry. Passage en ferry de la rivière Shannon.

Installation à l’hôtel à Tralee. Dîner et logement.

 

Jour 8

ANNEAU DU KERRY - PARC NATIONAL DE KILLARNEY - TRALEE (140km)

Petit déjeuner irlandais.

Départ pour l’un des plus célèbres paysages d’Irlande : l’anneau du Kerry

Cette route côtière de près de 180 km, coincée entre les plus hautes montagnes irlandaises (point culminant le mont Carrantuohill : 1 040 m) et l’océan Atlantique, fait le tour de la péninsule d’Iveragh. Elle est considérée comme l’une des plus belles routes d’Irlande. Ce sont la beauté et surtout la variété des paysages qui ont fait le succès de cette région. Vous serez entourés de montagnes aux pentes escarpées, puis vous traverserez des vallées aux innombrables lacs et rivières, vous apercevrez des plages de sable et de hautes falaises.

Arrêt aux ravissants Muckross Gardens, qui font partie du parc national de Killarney.

Vous traverserez de nombreux petits villages typiques, en particulier Killorglin. Située au cœur du Kerry, le long de la rivière Laune, la première étape au sortir de Killarney est la ville de Killorglin. Cette ville charmante perchée sur une colline est réputée pour proposer chaque année l’un des festivals les plus vieux, les plus longs et les plus originaux d’Irlande : le Puck Fair. Ce festival annuel est célébré sur plus de trois jours au mois d’août en l’honneur d’un événement s’étant déroulé à l’époque cromwellienne : un troupeau de chèvres déboula dans la ville, prévenant de l’arrivée de l’armée de Cromwell. En guise de souvenir, on capture chaque année une chèvre que l’on dépose solennellement sur un trône.

Déjeuner saumon fumé en cours de visite.

Continuation pour Cahirciveen, une petite ville rurale située dans l’ouest du comté du Kerry au pied des montagnes des Iveragh, sur la rive de la rivière Feale qui s’écoule jusqu’au port de Valentia. Elle est connue pour ses nombreux sites historiques et la variété des activités qu’elle propose. Cette ville est le lieu de naissance de Daniel O’Connell, le « libérateur » de l’Irlande. La mémoire de cet homme politique est si forte que la très belle église paroissiale fut construite à l’occasion du centenaire de sa naissance, en 1775. C’est l’une des trois églises au monde à porter le nom d’un laïc.

Passage à Waterville, un petit village du sud-ouest du Kerry, dans la baie de Ballinskellig. Il est situé sur un isthme très étroit, avec d’un côté le lough Currane et de l’autre côté, la baie de Ballingskellig, les deux points étant reliés avec une petite rivière du nom de Currane River. Une statue rend hommage à Charlie Chaplin qui passa, avec sa famille, de nombreuses vacances dans la station balnéaire de Waterville. Elle continue d’attirer de nombreuses célébrités comme récemment Tiger Woods, Michael Douglas et Catherine Zeta Jones.

Et enfin, le parc national de Killarney avec Molls Gap et Ladies View : de la terrasse de Ladies View, vous admirerez un superbe panorama sur les trois lacs de Killarney et sur les montagnes sauvages.

Le parc national de Killarney est le premier parc national créé en Irlande en 1932. Il couvre une superficie de 103 km² et comporte trois lacs : le Lough Leane (lac inférieur), le lac Muckross (le lac moyen), et le lac supérieur. Ces lacs sont reliés ensemble et couvrent presque un quart du parc. Muckross est le plus profond des lacs avec une profondeur maximum de 75 mètres. Lough Leane est de loin le plus grand des trois lacs avec approximativement 19 km², et est aussi le plus riche en substances nutritives. On trouve beaucoup de truites brunes dans les lacs, en plus de la remontée annuelle de saumons.

Retour à l’hôtel. Dîner et logement.

Jour 9

DISTILLERIE JAMESON - ROCHER DE CASHEL - DUBLIN (240km)

Petit déjeuner irlandais.

Route pour Midleton

Visite de la distillerie de whiskey Jameson, avec dégustation.

L’histoire du whiskey Jameson démarre en 1870, lorsque John Jameson, un riche entrepreneur de Dublin, décide de créer sa propre distillerie. Il s’installe dans Dublin même, du côté de Smithfield Village, un quartier industriel en plein essor à cette époque. De 1870 à nos jours, Jameson a su s’imposer comme le whiskey irlandais par excellence, et s’exporte dans le monde entier par millions de litres chaque année. Les procédés utilisés dans cette exposition sont tout à fait grandioses : le matériel exposé provient des premiers alambics utilisés par John Jameson à l’époque de la fondation de la distillerie.

Déjeuner en cours de route.

Continuation en direction de Dublin.

Visite du Rocher de Cashel

C’est un étonnant piton rocheux à 90 m au-dessus de la plaine, lieu de légendes. Il se trouve justement qu’on prête au diable la création de cette étrange colline : alors que saint Patrick s’apprêtait à construire une église dans la Golden Vale, le diable aurait, de dépit, vomi un rocher qu’il venait d’arracher dans les Slieve Bloom Mountains. La forteresse devint la résidence des rois de Munster, une des provinces historiques d’Irlande. Saint Patrick y baptisa le roi Aengus en 450, ce qui explique sans doute qu’on appelle également ce site le ‘’rocher de Saint-Patrick’’.

Le site est constitué de divers édifices rajoutés au fil du temps : le Hall of the Vichars Choral, à l’entrée du lieu, est un édifice datant de 1420. C’était le bâtiment des chœurs d’hommes chantant dans la cathédrale.

Saint Patrick’s Cathedral constitue l’édifice le plus important du site. Elle est de style gothique et date du XIIIe siècle. Une tour carrée s’élève au centre de la cathédrale. Collée à la cathédrale, l’Archbishop’s Residence est une tour du XVe siècle haute de quatre étages, jadis résidence de l’archevêque.

La Tour Ronde, haute de 28 m, date du XIe ou du XIIe siècle. Comme les nombreuses tours rondes qu’on peut voir un peu partout en Irlande, elle servait d’abri aux moines lors des attaques des Vikings.

Cormac’s Chapel, qui date de 1127, est encastrée dans la cathédrale. Cette chapelle est considérée comme la plus ancienne et la plus belle chapelle romane d’Irlande, un monument exceptionnel par sa finesse. Elle abrite un sarcophage, dont on pense qu’il est celui du roi Cormac.

Continuation vers Dublin.

Installation à l’hôtel, dîner et logement.

Jour 10

DUBLIN (20km)

Petit déjeuner irlandais.

Journée consacrée à la découverte de Dublin. Tour panoramique. 

Capitale de la République d’Irlande, Dublin est une ville aux multiples facettes. Pour les uns, elle est le berceau d’écrivains renommés dont Oscar Wilde, James Joyce et Samuel Beckett. Pour les autres, elle est le sanctuaire du nationalisme irlandais. Mais pour beaucoup, c’est la ville des pubs où la Guinness coule à flot. Dublin est une ville au riche patrimoine architectural, aux belles maisons anciennes, en particulier de style géorgien en briques rouges, et aux nombreux monuments et musées.

Visite de la fameuse brasserie Guinness, suivie d’une dégustation.

Visite de Trinity College. En plein centre de Dublin se trouve la plus ancienne université d’Irlande : Trinity College. Créée en 1592 par la reine Elisabeth Ire, elle fut réservée aux protestants jusqu’en 1873. Parmi les illustres étudiants qui y sont venus, citons Jonathan Swift (l’auteur des Voyages de Gulliver), et les très célèbres Oscar Wilde, Bram Stocker (l’auteur de Dracula), Samuel Beckett et Isaac Newton. La cour est ornée en son centre d’un campanile datant de 1852. Le campus est composé de plusieurs bâtiments des XVIIe et XVIIIe siècles en brique rouge, d’autres plus récents, et de nombreuses pelouses.

Le point d’attraction de la visite est l’Old Library (la vieille bibliothèque) qui renferme le célèbre livre de Kells (Book of Kells). C’est pour certains le plus beau manuscrit enluminé au monde. Ce chef-d’œuvre, réalisé vers l’an 800, est le fruit du talent des moines de Kells. Les enluminures sont d’une richesse admirable.

Déjeuner libre dans le centre. 

Temps libre au centre-ville. Vous pourrez, si vous le souhaitez, découvrir le fameux quartier de Temple Bar (Barra an Teampaill en irlandais)  quartier historique du centre de Dublin. Ce quartier doit son nom à William Temple (1628-1699), recteur de Trinity College. Il est formé de petites rues où abondent les restaurants, bars et petites boutiques. Tout pour en faire un lieu à la mode où la culture est reine.

Retour à l’hôtel. Dîner et logement.

Jour 11

DUBLIN - VOTRE AÉROPORT

Petit déjeuner irlandais.

Transfert à l’aéroport de Dublin (selon horaires aériens).

Assistance aux formalités d’embarquement.

Vol retour.

 

Commentaires
Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Tarifs

Au départ de

05/06 (€)

19/06 (€)

03/07 (€)

17/07 (€)

31/07 (€)

14/08 (€)

04/09 (€)

Paris

2099

2099

2099

2099

2099

2099

2099

Barcelone

2050

2050

2050

2050

2050

2050

2050

Bordeaux

2190

2190

2190

2190

2190

2190

2190

Genève

2120

2120

2120

2120

2120

2120

2120

Nice

2120

2120

2120

2120

2120

2120

2120

Bruxelles

2099

2099

2099

2099

2099

2099

2099

Luxembourg

2265

2265

2265

2265

2265

2265

2265

Mulhouse

2265

2265

2265

2265

2265

2265

2265

Strasbourg

2265

2265

2265

2265

2265

2265

2265

Lyon

2050

2050

2050

2050

2050

2050

2050

Nantes

2120

2120

2120

2120

2120

2120

2120

Toulouse

2199

2199

2199

2199

2199

2199

2199

Marseille

2199

2199

2199

2199

2199

2199

2199

Suppléments

-

-

-

-

-

-

-

Chambre individuelle

395

395

395

395

395

395

395